Que sont les troubles du rythme cardiaque ?

Un coeur sain bat de 60 à 100 fois par minute. Lorsque les battements du coeur sont irréguliers, fortement accélérés ou ralentis, on parle de troubles du rythme cardiaque. Certaines irrégularités des battements du coeur ne sont pas pathologiques. Il s'agit surtout de petits troubles de courte durée. Le coeur retrouve alors rapidement son rythme normal (rythme sinusal).

On parle de troubles pathologiques du rythme cardiaque lorsque les troubles sont fréquents et prolongés ou s'ils sont particulièrement violents. Ils peuvent alors déclencher des troubles circulatoires et menacer la bonne irrigation du corps.
 
Il existe différentes formes de troubles du rythme cardiaque. On distingue principalement les arythmies avec battements cardiaques trop lents (bradycardie: moins de 60 pulsations à la minute) et celles avec battements cardiaques trop rapides (tachycardie: plus de 100 pulsations à la minute). En cas de battements extrêmement rapides (de 150 à 250 pulsations à la minute), on parle d'emballement cardiaque. Dans ces circonstances, vous aurez peut-être l'impression que votre coeur «s'arrête» brutalement.
 
Le phénomène dit d'extrasystoles se produit particulièrement souvent. Il s'agit de battements supplémentaires du coeur pendant lesquels de courtes pauses peuvent survenir avant le battement régulier suivant. Elles ont pour effet une impression de «raté du coeur» ou d'un court «trou». Les arythmies absolues peuvent aboutir à une pulsation cardiaque totalement irrégulière, le coeur bat alors à un rythme totalement méconnaissa méconnaissable. Les autres exemples sont enfin le blocage cardiaque caractérisé par une interruption de la conduction de la stimulation et la dangereuse fibrillation ventriculaire qui, si elle n'est pas soignée, peut conduire à l'arrêt cardiaque.




Monika Widmer
Product Manager